Votre formateur Linux LPIC-3 / LFCE

Le profil de votre formateur certifié LPIC-3 / LFCS / LFCE et contributeur de la communauté LPI.

Mieux connaître votre formateur et administrateur Linux certifié LPIC-3

Sous Linux depuis 1999, Éric Deschamps est formateur et administrateur systèmes Linux certifié LPIC-3. Installé dans la région de Rouen, il se déplace partout en France métropolitaine pour dispenser des formations Linux et LPI.

N’hésitez pas également à le contacter pour des formations Linux en freelance.

Biographie

Au début, il n’y avait plus que des machines Win32...

Autodidacte, il commence sa carrière d’informaticien en 1998 et passe par différents métiers en région parisienne, d’abord support utilisateur grand public puis support applicatif, ensuite technicien micro-réseaux. Provincial, il s’adapte mal au tumulte parisien et part en Irlande pour trouver un poste qui lui convient dans une bourgade du comté de Cork, testeur logiciel et administrateur système.

La crise et le rebond

Nous sommes en 2001, l’économie mondiale traverse une crise assez importante. La filiale irlandaise où il travaille va fermer. Il rentre donc en France et choisit de reprendre des études, en commençant par d’excellents cours du soir au CNAM, à côté de missions intérim. L’année suivante, il se consacre pleinement à ses études en préparant une Licence Professionnelle Réseaux et Télécoms. À la fin de la formation, c’est sous la forme d’un stage de 4 mois à l’INSA de Rouen qu’il accède temporairement au Saint Graal : travailler quasi totalement sous Linux et avec des logiciels libres. Le stage est passionnant et consiste à centraliser l’authentification des postes Linux et Unix sur une base LDAP, en insistant sur la sécurité à chaque niveau.

Le Graal ?

À la sortie de la formation, il est embauché comme responsable informatique pour deux Centres Hospitaliers. Nous sommes en 2003, cette belle aventure de près de 8 ans commence avec la rédaction de schémas directeurs, puis la mise en place de serveurs de fichiers SaMBa et de pare-feu Linux. Suivent une migration vers OpenOffice.org, la mise en place d’une messagerie sécurisée, l’authentification centralisée sous OpenLDAP, une gestion d’incidents documentée, un Intranet, la virtualisation des serveurs puis leur réplication, etc. Une expérience riche au cours de laquelle il a contribué à former plus d’une dizaine de stagiaires ainsi que ses collègues.

Mais comment attester de ses compétences Linux ?

C’est pour répondre à cette question et améliorer ses compétences d’administration Linux qu’il s’intéresse aux certifications LPI vers 2005-2006. Le choix du programme de certification est naturel, motivé par l’indépendance du Linux Professional Institute. Il s’emploie dans un premier temps à la traduction de tutoriels de préparation LPI sur le wiki de RotomaLUG, puis se lance et passe la certification LPIC-1 en 2008. Il entame alors son deuxième projet de traduction de supports de cours LPI et rejoint l’association Traduc.org. Il passe la certification LPIC-2 en 2009 (vous pouvez vérifier en ligne LPIID : LPI000110288, code de vérification : w9xkt3w2mv).

Premiers pas vers le mieux-apprendre

Au cours de la préparation des examens, il recherche des solutions efficaces pour l’apprentissage et la mémorisation. C’est alors qu’il découvre l’existence des Mind Map dans le livre de Tony Buzan, "Une tête bien faite". Il les utilise assez rapidement pour la plupart de ses tâches quotidiennes.

La quête du Graal

En 2010, il tombe sur l’excellent article de Paul Graham : How to Do What You Love. Cela l’amène à une remise en question et il se dit qu’il est peut-être temps de réaliser son vieux rêve, devenir formateur Linux et indépendant. Il prend un mini-risque, négocie une année de temps partiel de création d’entreprise avec sa direction, franchit un petit pas. Le quart temps disponible cette année-là passe très vite avec les premières démarches et l’activité associative.

L’heure du choix et la révélation

Début 2011, il est temps de faire un choix : arrêter l’aventure ou la continuer. Il choisit, non sans douleur, de faire le grand saut. Mais il tient à faire les chose bien et souhaite améliorer ses compétences pédagogiques. Ayant choisi un peu par hasard le livre de Bruno Hourst "Former sans ennuyer" (parce qu’il utilisait des Mind Map), il s’inscrit à la formation aux outils du mieux apprendre, animée par le même Bruno Hourst. C’est à la fois un coup de cœur et une révélation ! Immédiatement après, il retravaille chacune de ses formations. Depuis, il met à jour régulièrement ses compétences en se documentant et en complétant avec de nouvelles formations.

Des valeurs du logiciel libre à celles de l’entreprise

Travailler seul dans son coin a ses limites. Une fois de plus, le hasard fait bien les choses en plaçant la SCOP 276 sur sa route. Il se retrouve tout de suite dans les valeurs portées par la coopérative. Mais y entrer n’est pas si facile pour un administrateur système, car les assureurs ne veulent prendre aucun risque. Il faudra une bonne année pour résoudre ce problème et lui permettre de rejoindre la SCOP.

Certification LPIC-3

En 2013, votre formateur passe l’examen LPI 301 et devient ainsi certifié LPIC-3 (vérifiez la certification, LPI000110288 et code m2dt4ulc8q). Devenu un peu pompeusement administrateur Linux senior, il se demande si c’est vraiment une bonne raison pour parler de soi à la troisième personne.

Certifications LFCS et LFCE

La fondation Linux a développé ses propres certifications Linux qui se basent sur des examens pratiques, que l’on peut passer à distance.

Afin de valider ses compétences, votre formateur a passé les deux certifications suivantes :
- Linux Foundation Certified System Administrator (LFCS) en 2015 - LFCS-1500-0298-0100
- Linux Foundation Certified Engineer (LFCE) en 2016 - LFCE-1600-0217-0200

Implication dans le libre

Carte Linux Counter

Promouvoir et soutenir le logiciel libre